Dispositif PINEL : Relancer l’investissement locatif

3 novembre 2014
By

309522_un-immeuble-en-construction-en-2012-a-toulouseL’une des priorités du gouvernement côté logements : motiver les investisseurs pour relancer la construction. Et pour ce faire, il faudra compter sur le dispositif d’investissement locatif Pinel. S’il n’a pas encore été adopté définitivement par le Parlement, ce volet du projet de loi des finances 2015 est entré en vigueur le 1er octobre… Voilà ce qu’il propose en détail.

La loi Alur, portée par Cécile Duflot, a eu du mal à convaincre investisseurs et professionnels. C’est pour palier à cela et pour donner un coup de fouet à la construction (et donc élargir l’offre de logements en France) que le gouvernement a complété et modifié le dispositif. Désormais, les investisseurs sont davantage gagnants, ce qui devrait leur donner envie de se lancer dans l’investissement locatif… Ainsi, le gouvernement espère écouler 50.000 logements en 2015, soit 15.000 de plus qu’en 2014.

Des changements de zones

On en a peu entendu parler mais, si les plafonds de loyers n’ont pas été modifiés, le zonage géographique a été redéfini cet été. Certaines villes ont changé de zone ce qui signifie que les propriétaires peuvent augmenter le loyer de leur bien à la location. C’est le cas de Lyon qui fait désormais partie de la zone A et dont le loyer maximum est passé de 10€ à 12,42€/m2. Résultat : Un investissement plus rentable pour les propriétaires.

Location et réduction d’impôts

Mais il ne faut pas oublier que ce rendement est conditionné par la durée de location. Il existe trois durées d’investissement : 6, 9 ou 12 ans qui correspondent respectivement à une réduction d’impôts de 12, 18 ou 21%. Gilles Etienne, directeur associé chez Cyrus Conseil, explique «  L’immobilier est un investissement de long terme et il faut du temps pour amortir les coûts d’achat et laisser le temps aux prix de s’apprécier. Il est donc préférable de rester investi pendant 12 ans ».

Ce qui est également intéressant avec le dispositif Pinel, c’est que l’investisseur pourra choisir de louer son bien 3 années supplémentaires après une première période de location de 6 ans (renouvelable une fois) ou 9 ans.

Louer à sa famille

Enfin, il est à noter que désormais, les propriétaires peuvent louer leur logement à leurs ascendants ou descendants sans pour autant perdre l’avantage fiscal qui leur est dédié. Seule condition : les revenus du locataire ne doivent pas être supérieurs au plafond prévu, à savoir, par exemple, 55.045€ pour un couple à Lyon.

Pour voir un exemple concret des avantages nouveaux de la loi Pinel, rendez-vous sur le site Capital.fr* qui a mené une enquête très complète sur le sujet.
Le site a simulé une opération immobilière à Lyon avec la mise en location d’un deux pièces de 45m2 pendant 9 et 12 ans et a comparé les avantages obtenus selon l’investissement Pinel ou Duflot.
Résultat : le journaliste explique que « les opérations en Pinel permettent de réduire significativement l’effort d’épargne (…) et dégagent davantage de trésorerie une fois le bien revendu, le crédit remboursé et l’effort d’épargne déduit. »

Si vous souhaitez mettre en location un logement**dont vous êtes propriétaire, n’hésitez pas à contacter l’Agence Central. Vous serez ainsi guidé et épaulé pour une mise en location et une gestion sereine de votre bien.

Tags: , , , , ,

Laisser un commentaire